DANIEL

MEYNARD

DAY

 

Genre : Evénement sur les relations franco-africaines (2012)

 

La ville se réveille. 300 nattes africaines et un maquis transforment la rue principale en rue à palabres. C’est le centre névralgique d’un événement au cours duquel se déroulent performances, expositions, spectacles, repas et bal.

 

Cette rue est aussi le point de départ de deux parcours : 

- La Balade des méduses : parcours sonore senso-gustatif en aveugle qui questionne la construction du regard postcolonial. 

- Le Petit Meynard : des groupes de spectateurs guidés par des petits cailloux blancs vont de l’appartement d’un immigré burkinabé qui fait une démonstration de pliage mécanique de boubou, à un parking où un sans-papier joue une pièce de Voltaire dans le coffre d’une voiture, en passant par la reconstitution d’une attraction d’exposition coloniale du début du siècle...

Point d’orgue de la résidence territoriale qui a été proposée par la Ville de Saint-Julien-en-Genevois à la compagnie, le Daniel Meynard Day est le fruit de la collaboration avec de nombreux artistes professionnels et amateurs autour des thèmes abordés dans le spectacle Nié qui tamola.

SPECTACLES : Conakry et chuchotements de Jean-Georges Tartare, le Musée Bombana de Kokologo de OPUS,

la Grande saga de la françafrique et le Bal de DJ Yabon Daniel Meynard des 3 Points de suspension

La compagnie est conventionnée par : le Ministère de la Culture-DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, subventionnée par : le département de la Haute-Savoie et soutenue par la Ville de Saint-Julien-en-Genevois.PARTENAIRES DU PROJET D’ACTION CULTURELLE: Ville de Saint-Julien-en-Genevois Résidence association, Conseil Général de Haute-Savoie Résidence association, Région Rhône-Alpes FIACRE Médiation culturelle, DRAC Rhône-Alpes Action en faveur des publics et des territoires prioritaires

© Photos: Jean-Georges Tarare